Nouvelles règles pour les compétitions

La Fédération Française de Judo a modifié quelques règles pour les compétitions, applicables à partir du 1er janvier 2010.

La principale mesure concerne les saisies de jambes en attaque directe qui sont désormais interdites et sont passibles d'une disqualification immédiate (hansokumake sans passer par la case shido). Des techniques telles que kata guruma et morote gari sont donc maintenant interdites en attaques directes.

Toutefois, la saisie de jambes est autorisée après une technique, à condition que la première technique soit réelle (pas une fausse attaque) et que la saisie soit différenciée dans le temps (pas de saisie simultanée).

La saisie aux jambes est également autorisée en contre, à condition que l'attaque du partenaire soit largement engagée (pas de fausse attaque de la part du partenaire).

Exception : La saisie aux jambes directe est autorisée si le partenaire est en garde croisée.

Exception à l'exception : La saisie aux jambes est interdite si Tori a lui-même mis Uke en garde croisée (passage de la tête sous le bras).

Vous retrouverez ces règles agrémentées de photos dans le document explicatif officiel de la Fédération Internationale de Judo.

Pour les fautes légères, le premier avertissement sera gratuit. Pour les saisies directes aux jambes, le premier avertissement sera également gratuit pendant une période transitoire d'adaptation (jusqu'à fin mars 2010) au niveau départemental et régional. Pour les autres niveaux et pour les championnats 1ère division, la sanction sera appliquée directement. Voir le document d'adaptation de la FFJDA.