Judo et dessins animés

Dans les années 1950/60, le judo commence à se développer rapidement dans les pays occidentaux, et en particulier auprès des enfants. Il acquiert une réputation de lutte japonaise un peu mystérieuse où le plus faible apprend des techniques secrètes pour se débarrasser du plus fort. Mais comme personne ne sait exactement ce qu'est le judo, les scénaristes ont tendance à laisser courir leur imagination. Voici quelques dessins animés de cette période.

 

Commençons par le plus mystérieux : "Popeye – Punch and Judo" de 1951 dans lequel le célèbre marin amateur d'épinards participe à un combat … de boxe. Personne ne sait vraiment pourquoi le mot "Judo" apparaît dans le titre de ce film.

 

Pixie and Dixie and Mr Jinks : "Judo Jack". Ces deux souris aux prises avec un chat vous rappellent "Tom & Jerry" ? C'est normal, c'est le même studio. La première vague des Tom & Jerry commencée en 1940 s'arrête en août 1958 et dès octobre 1958, Pixie & Dixie prennent la relève. Avec moins de succès puisqu'au bout de 3 ans, ils disparaitront au profit de … Tom & Jerry.

Le scénario est sans surprise : dans leur lutte continuelle contre le chat de la maison, les souris font appel à Judo Jack, une souris experte en arts martiaux dont le spécial consiste à projeter le chat au sol en le prenant par les moustaches.

 

Snuffy Smith "Do do that Judo". Dans cet épisode de 1963 d'un série adaptée d'un comic strip extrêmement populaire aux USA, le neveu de Snuffy Smith est persécuté par un camarade d'école. Après avoir essayé sans succès la boxe sur les conseils de son oncle, il reçoit par la poste un manuel de "japanase judo" avec … un entraîneur tout petit, mais terriblement efficace notamment face à l'attitude goguenarde de l'oncle.

La technique de judo montrée consiste à prendre l'adversaire par un bras et à le projeter très loin en faisant des pointes.

 

Hillbilly Bears "Judo Kudos". Dans cet épisode de 1965 de la série consacrée à une famille d'ours fermiers assez rustres, le père d'une famille est martyrisé par un voisin. Un jour il rencontre un ours nommé Sumo qui va lui apprendre des techniques qui tiennent davantage du karaté que du judo.

 

Produite par les Jouets Mattel en 1963, la série "The Funny Company" a une vocation éducative. Confrontés au méchant Belly Laguna, les enfants de ce club regardent un film de présentation du judo. On y voit donc un vrai cours de judo qui se termine par quelques techniques d'autodéfense. Techniques qu'ils mettront en application pour faire voler le méchant à travers la pièce.