Décès de Jean de Herdt, pionnier du judo français

Déc_s de Jean de Herdt, pionnier du judo françaisLe judoka français Jean de Herdt (6e dan) est décédé samedi 5 janvier 2013 à l'âge de 89 ans.

Jean de Herdt a commencé le judo en 1936 sous l'égide de Mikinosuke Kawaishi, "importateur" du judo en France. En 1938, Jigoro Kano le choisit pour partenaire pour montrer de nouvelles techniques lors d'un voyage du fondateur du judo en France. Jean de Herdt est le seul Français à avoir eu cet honneur.

En 1940, Jean de Herdt obtient la deuxième ceinture noire 1er dan du judo français. Par la suite, il sera le premier à obtenir les grades de 2e et 3e dan. Il est également le premier champion de France de judo en 1943.

En 1951, la Fédération Française et la Fédération Japonaise de Judo organisèrent un tournoi exhibition au Vel d'Hiv de Paris. Devant 17.000 spectateurs enthousiastes, le récent champion d'Europe (catégorie 3e dan) Jean de Herdt résista pendant 22 minutes au 6e dan Toshiro Daïgo pour finalement obtenir le match nul.

Qu'un non-japonais moins gradé que leur champion ne soit pas vaincu fut ressenti comme une véritable humiliation par les Japonais qui eurent par la suite une attitude assez peu fair-play : ils firent pression (avec succès) sur la Fédération Française pour que Jean de Herdt ne soit jamais sélectionné pour des compétitions mondiales, ni comme compétiteur, ni comme entraîneur.

Par la suite Jean de Herdt s'est consacré à la formation et eu notamment comme élève le hollandais Anton Geesink, premier non-japonais à être champion du Monde (1961, Paris) et champion olympique (1964, Tokyo).

Jean de Herdt, le Français qui fit trembler le Japon